Discours de la Présidente de la République de Lituanie au Parlement européen

03 Juillet 2013, Mise à jour, 15:07 EEST
  • RSS
  • Imprimer
Loading...
auteur: Dž. G. Barysaitė

Merci, Monsieur le Président,

Mesdames et Messieurs les Députés,

Je suis très fière et heureuse d'avoir cette opportunité de m'adresser à vous. Je suis ici pour vous présenter les priorités de la présidence lituanienne lors des six prochains mois. Mais pour moi et pour tous les Lituaniens ce moment important est aussi porteur d'un sens symbolique.

Car c'est ici, au Parlement européen, il y a plus de vingt ans, que l'appel des Lituaniens pour la liberté a été entendu pour la première fois et, avec votre soutien, a retenti dans le reste du monde.

C'est ici que nous avons commencé notre chemin de la restauration de notre souveraineté à l'entrée dans l'Union européenne en tant que membre de plein droit, un chemin que nous avons parcouru en dix ans à peine.

Aujourd'hui la Lituanie revient au Parlement européen fière de la voie qu'elle a prise, confiante en son choix européen et prête à mobiliser toutes ses forces pour parvenir à un consensus européen, en vue d'un avenir meilleur, plus fort et plus uni pour nous tous.

A cette époque comme aujourd'hui, le Parlement européen a joué un rôle vital en représentant les intérêts différents de nos sociétés diverses.

De plus, le Parlement européen a été durant toute son existence une institution qui a représenté, grâce à un dialogue ouvert et honnête, les valeurs européennes que nous partageons tous.
 
Il y a vingt trois ans, ces valeurs de paix, de démocratie et de prospérité semblaient un rêve inaccessible en Lituanie.
Ce rêve est aujourd'hui notre réalité. Et nous devons faire en sorte que ce rêve devienne une réalité pour chaque citoyen européen, du Nord ou du Sud, de l'Est ou de l'Ouest.

Mesdames et Messieurs les Députés,

Je voudrais remercier l'Irlande, dont la présidence se termine.

Les représentants irlandais ont été des collègues exceptionnels, ce fut un plaisir de travailler avec eux et ils peuvent être fiers des résultats remarquables qu'ils ont atteints.

Ceci dit, je dois admettre qu'au moment où nous démarrons notre première présidence du Conseil, j'aurais préféré commencer d'un autre point que celui-ci.

Nous approchons de la fin du cycle législatif, avant les élections européennes de l'année prochaine.

Cela signifie pour nous tous, et en particulier pour les trois pays qui assurent les présidences du Conseil successives, l'Irlande, la Lituanie et la Grèce, que nous aurons une charge de travail exceptionnellement lourde à partager.

Les citoyens espèrent que le Parlement européen et le Conseil prendront les décisions nécessaires pour encourager la création des emplois et maintenir une croissance économique stable dans les pays européens.

Après avoir souffert cinq années d'une situation économique difficile, les gens sont impatients à juste titre et ils espèrent des résultats concrets.

Ce qui nous oblige donc à prendre de nombreuses décisions en une courte période de temps. Il ne s'agit pas de clore des dossiers législatifs. Il s'agit d'ouvrir des possibilités à nos citoyens.

Ce n'est qu'en assurant la résistance financière de l'Europe, en améliorant sa compétitivité et en encourageant la croissance que nous pouvons créer des emplois et rétablir la confiance publique dans le projet européen. J'ai la ferme conviction que nous pouvons y parvenir si nous travaillons TOUS ensemble.

Si nous assumons TOUS notre responsabilité.

Si nous agissons TOUS en temps voulu.

Aussi bien les Etats membres que les institutions européennes.

Tarder à prendre des décisions essentielles, ce n'est pas un simple délai.

C'est une incapacité, une incapacité des leaders à proposer des solutions et cette incapacité risque de nuire à l'essence même de notre projet.

La Commission, le Conseil et le Parlement ont été créés pour montrer le chemin à suivre. C'est pourquoi nous sommes nommés, élus et investis par notre peuple.

Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les Députés,

Je vous dis ceci en tant que dirigeante d'un pays qui connaît parfaitement le prix élevé des choix difficiles, mais qui comprend également les avantages à tirer de ces décisions difficiles, qui doivent être prises quand il le faut.

Grâce à la résolution des citoyens de mon pays, l'économie lituanienne connaît actuellement la plus rapide croissance en Europe.

Je représente un pays qui puise sa force dans son unité.

Mesdames et Messieurs les Députés,

L'Europe a beaucoup investi pour développer le marché commun.

C'est l'espace de libre circulation des biens, des services et des personnes le plus vaste et le plus intégré du monde.
En principe, les Européens sont libres de choisir dans quel Etat membre ils veulent vivre et travailler.

Plus de 15 millions d'Européens ont profité de ce droit et ont traversé les frontières pour étudier, travailler, enrichir leur vie et la nôtre.

Malgré cette crise économique, le PIB en Europe reste plus élevé que dans n'importe quelle autre région du monde.

Les petites et moyennes entreprises continuent à être le moteur de l'économie européenne. Elles sont ici plus importantes que dans n'importe quel autre continent.

Nous sommes la première force commerciale avec presque 20 % des importations et des exportations mondiales.

L'Europe reste le plus grand investisseur et la destination des investissements étrangers la plus choisie.

De plus, l'Union européenne et les Etats membres apportent la moitié de l'aide mondiale. Les Européens sont sensibles aux besoins des autres. Ils tiennent leurs promesses. C'est à nous maintenant de tenir les nôtres. Au cours des six prochains mois, utilisons tous les moyens pour discuter et partager nos préoccupations. Mais n'oublions pas de tenir nos promesses.

Seuls des résultats réels montreront notre engagement pour les valeurs fondamentales du Traité sur l'Union européenne - la démocratie, la paix et la prospérité.

C'est pourquoi la Présidence lituanienne invite tous les Etats membres et toutes les institutions à se mobiliser pour la crédibilité, la croissance et l'ouverture de l'Europe.

Tel est le fondement de nos priorités.

Il nous faut une Europe crédible.

La crédibilité est essentielle pour une économie stable.

Cet objectif doit être visé aussi bien par la Présidence que par le Parlement, la Commission et les gouvernements de tous les Etats membres.

Être crédible c'est trouver la volonté politique de prendre et de mettre en œuvre les décisions importantes.

Être crédible c'est prouver la légitimité de notre démocratie par des actions qui soient en accord avec les intérêts de tous nos citoyens.

Être crédible c'est prendre les décisions nécessaires aujourd'hui sans les reporter.

Même les décisions impopulaires.

Être crédible signifie trouver un moyen pour travailler ensemble, ce qui inclut entre autres la coordination étroite de notre politique économique et budgétaire. Le Parlement et le Conseil ont déjà trouvé un accord sur le mécanisme de surveillance unique bancaire. Nous avons adopté le « two-pack » et le « six-pack ».

En mars 2012, les 25 pays membres ont signé le pacte budgétaire et se sont engagés à limiter des déficits du budget structurel et à réduire progressivement le niveau de la dette.

Il est temps de mettre en place ces engagements. Le Conseil, le Parlement et la Commission doivent désormais travailler main dans la main et trouver un accord pour créer une vraie Union économique et monétaire. De plus, nous devons créer une union bancaire efficace.

C'est pourquoi lors de sa présidence, la Lituanie s'efforcera de faire avancer le plus possible les négociations sur le mécanisme de surveillance unique bancaire qui assurera, aussi bien aux Etats membres de la zone euro qu'aux autres, la possibilité de contribuer à une gouvernance économique efficace et d'en tirer profit.

Une Europe tournée vers la croissance est un objectif essentiel.

Rétablir la confiance dans l'Union européenne est un premier pas vers l'assainissement de l'économie européenne. Même si nous avons déjà réalisé des progrès significatifs, nous avons encore beaucoup à faire. Cependant pour regagner la confiance de nos peuples, nous devons assurer une croissance durable. Seule une politique axée sur la croissance peut réduire un taux de chômage inacceptable, en particulier parmi les jeunes. Chaque homme ou femme sans emploi, qu'il soit jeune ou âgé, a sa propre histoire.

Une histoire de lutte et de rêves irréalisés.

C'est pourquoi lors de sa présidence la Lituanie ne ménagera pas ses efforts pour affronter ce problème urgent et de plus en plus dangereux.

Nous accorderons une attention toute particulière à la création d'emplois.

Dans le cadre de la Garantie pour la jeunesse, nous nous efforcerons de trouver de nouveaux moyens pour créer les conditions qui favoriseront l'emploi, en particulier celui des jeunes.

Mesdames et Messieurs les Députés,

Le marché commun des services est notre principal atout pour stimuler la croissance et la création d'emplois. Nous avons pu observer des progrès significatifs depuis l'adoption de la directive « services », mais quelques obstacles persistent encore.

C'est pourquoi lors de sa présidence la Lituanie travaillera à des initiatives législatives visant à créer un cadre pertinent pour les travailleurs transfrontaliers.

La croissance économique doit non seulement créer des emplois mais elle doit aussi respecter l'environnement.

Et inversement, les politiques climatiques doivent s'appuyer sur l'évaluation précise de leur impact sur la compétitivité industrielle.

Cette année, dans le cadre de la présidence, la Lituanie dirigera la préparation de l'Union européenne pour la Conférence annuelle des Nations unies sur les changements climatiques, qui devrait nous permettre d'avancer vers un nouvel accord mondial en 2015.

Un accord ferme de tous les pays au niveau mondial est essentiel pour assurer la complémentarité de la compétitivité et des politiques environnementales.

Le meilleur fonctionnement du marché intérieur accélèrera la croissance économique.

Depuis sa création le marché intérieur est la plus grande réussite économique de l'Union européenne.

Le marché intérieur a créé des millions d'emplois.

Il a encouragé la compétitivité, diminué les prix. Prenons les ressources énergétiques comme exemple.

Selon la Commission européenne, si l'Union européenne devenait un marché totalement intégré, les économies sur les dépenses en énergie électrique représenteraient 35 milliards d'euros par an par rapport à l'année 2012.
Aujourd'hui les habitants et les entreprises payent trop cher l'énergie.

Ceci réduit notre compétitivité économique et le pouvoir d'achat des consommateurs. L'absence de marché intérieur de l'énergie provoque l'absence de sécurité énergétique. Le Parlement européen, le Conseil et la Commission se sont donc récemment mis d'accord pour réagir rapidement à ces défis dans le domaine énergétique.

Nous avons convenu que le marché intérieur de l'énergie doit être achevé d'ici à 2014, et qu'aucun Etat membre ne doit rester isolé des réseaux électriques et gaziers européens d'ici à 2015.

Cet engagement doit être la pierre angulaire de notre politique énergétique.

Aussi la Présidence lituanienne cherchera-t-elle à accélérer les efforts déployés dans ce domaine.

Nous suivrons de près la mise en œuvre des mesures et du cadre législatif convenus, en particulier le troisième paquet « énergie ».

Cependant la Lituanie est profondément convaincue qu'il est nécessaire d'attribuer plus de fonds pour créer une infrastructure énergétique moderne dans l'Union européenne.

Nous accorderons donc une attention particulière à la recherche d'un accord à l'échelle européenne sur les projets d'intérêt commun qui peuvent bénéficier du mécanisme pour l'interconnexion en Europe.

Nous chercherons de plus à développer la dimension extérieure de la politique énergétique de l'Union européenne, élément essentiel pour achever le marché intérieur de l'énergie.

Tant que le marché intérieur de l'énergie, le marché des services et le marché numérique resteront inachevés, les Européens seront en droit de s'interroger sur l'utilité de l'Union européenne.

C'est pourquoi la Présidence lituanienne s'attachera à mettre en œuvre l'Acte pour le marché unique I et à faire avancer les initiatives en faveur de l'Acte pour le marché unique II.

Le marché numérique et l'application de la directive « services » seront également des priorités de cette présidence.

Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les Députés,

Réduire les dépenses d'infrastructure de la communication à large bande et de l'identification électronique peut changer le fonctionnement des entreprises dans l'Union européenne.

C'est pourquoi nous soutiendrons les initiatives sur la passation électronique de marchés et sur la facturation électronique.

Elles sont essentielles pour augmenter l'efficacité de l'administration publique et la compétitivité du marché unique.
Bien sûr, nous ne passerons pas à l'économie numérique si nous n'assurons pas la cybersécurité. Il est temps maintenant, non plus de traiter les conséquences de ce problème, mais de résoudre le problème lui-même.

Mesdames et Messieurs les Députés,

Avec votre bon sens et votre expérience, vous devez sans doute vous dire que la mise en œuvre des priorités que j'ai énumérées risque de prendre plus longtemps que les six mois de la Présidence lituanienne.

Mais je n'ai pas à m'excuser d'avoir des ambitions trop élevées.

Ces ambitions sont fondées en partie sur la conviction qu'avant les élections européennes en mai prochain, il est dans notre intérêt de montrer aux électeurs européens tout ce qui a été réalisé au cours de votre mandat.

Une fois l'accord politique sur le cadre financier pluriannuel trouvé, nous pouvons avancer ensemble pour adopter toutes les propositions législatives relatives au budget d'ici à la fin de 2013.

Il est inutile de vous rappeler que parmi ces propositions figurent des programmes pluriannuels tels que le schéma de la Garantie pour la jeunesse, Horizon 2020 et les dépenses de cohésion : tous ces programmes sont très importants pour encourager les investissements, la croissance et la création d'emplois. Telle est la lourde responsabilité qui nous incombe à tous, gouvernements des Etats membres et institutions. Ne décevons pas le peuple européen.

Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les Députés,

J'ai le grand plaisir de saluer aujourd'hui l'adhésion du 28e Etat membre de l'Union européenne. Le peuple croate peut être fier de la réussite des efforts déployés pour adhérer à l'Union. Les conditions d'adhésion sont un vrai défi. Ceux qui arrivent à y faire face comprennent que l'Union européenne est une union ouverte, prête à donner et à recevoir. L'Europe a toujours montré le meilleur d'elle-même quand elle a été ouverte.

Une Europe qui a infailliblement lutté pour la paix, la démocratie et les droits de l'Homme. Une Europe qui, après 50 ans de conflits et de désaccords, a réunifié avec succès le continent. Ces efforts ont été récompensés par le prix Nobel et cette récompense nous incite à promouvoir ces valeurs au-delà des frontières actuelles de l'Union européenne. Comme une Europe ouverte est le principe de base de notre Union, lors de sa présidence la Lituanie cherchera à conclure des accords de libre-échange avec les partenaires commerciaux de l'Europe.

Notre attention doit être concentrée sur les négociations des accords de libre-échange avec les Etats-Unis, le Japon et nos voisins de la Méditerranée. Nous devons en même temps chercher une plus forte intégration entre l'Union européenne et ses partenaires orientaux. Les partenaires ayant fait le choix européen doivent savoir qu'ils sont également attendus et qu'ils pourront rejoindre la famille européenne dès qu'ils seront prêts.

Je tiens à ce que le sommet de Vilnius en novembre soit considéré comme une opportunité aussi bien pour l'Union européenne que pour ses voisins orientaux. J'ai le sincère espoir que lors du sommet à Vilnius des progrès considérables seront réalisés en direction de l'objectif que nous poursuivons tous - l'association politique et l'intégration économique entre l'Union européenne et ses partenaires orientaux.

Dans ce domaine et tous les autres domaines la Présidence lituanienne aspirera à une coopération étroite avec toutes les institutions de l'Union européenne et particulièrement avec le Parlement européen.

Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les Députés,

Notre préoccupation inévitable face aux défis économiques à affronter risque de nous faire oublier les principes fondamentaux de l'Union européenne.

Notre Union est une union de valeurs. Son objectif premier et essentiel est d'assurer aux citoyens une meilleure vie. Cette année a été choisie comme Année européenne des citoyens pour souligner que nous devons montrer à notre peuple que l'Union européenne est crédible, qu'elle est tournée vers la croissance et qu'elle reste ouverte aux autre dans les années à venir. C'est à nous tous de montrer l'exemple.

De ne pas ménager nos efforts pour mettre en œuvre les solutions qui permettront aux citoyens d'exercer leurs libertés et de réaliser leur potentiel.

Je saisis cette occasion pour vous demander, Mesdames et Messieurs les Députés, d'apporter votre aide pour mener à bien l'agenda ambitieux de la Présidence lituanienne.

Car la clé de la réussite de notre effort commun est la coopération étroite et efficace entre nos institutions.

Plus que jamais, les citoyens européens sont impatients de voir des résultats.
 
Malgré des perspectives inquiétantes, la Lituanie s'est préparée à affronter les défis et à ouvrir la voie.
Avec votre aide, nous pouvons atteindre ensemble l'objectif que nous nous sommes fixé.

Mettons-nous donc au travail qui nous attend.

Je vous remercie de votre attention.

Je suis prête à répondre à vos questions.

Sélectionner tout

Par domaine politique

  • Affaires générales (GAC)
  • Affaires étrangères (CAE)
  • Affaires économiques et financières (ECOFIN)
  • Justice et affaires intérieures (JAI)
  • Emploi, politique sociale, santé et consommateurs (EPSCO)
  • Compétitivité (COMPET)
  • Transports, télécommunications et énergie (TTE)
  • Agriculture et pêche (AGRI)
  • Environnement (ENVI)
  • Éducation, jeunesse, culture et sport (EJC)
0.00011086463928223

Calendrier des événements

Recherche Tous les événements
Précédant Suivant
Décembre 2013
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
25 26 27 28 29 30
8
14
15
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
01 02 03 04 05
De 28.11.2013 à 29.11.2013
Troisième Sommet du Partenariat oriental

S‘abonner aux actualités

À propos abonnement

Réseaux sociaux

  • Jan 14, President @Grybauskaite_LT presented results of #EU2013LT to EP in Strasbourg. Read press release here: about 219 days ago
  • Watch live press conference of Lithuanian President @Grybauskaite_LT & EP President Schulz about 219 days ago
  • RT @Grybauskaite_LT: @EU2013LT gave all efforts for #EU financial stability, growth&jobs: work should be continued about 219 days ago
  • RT @Grybauskaite_LT: @EU2013LT gave all efforts for #EU financial stability, growth&jobs: work should be continued about 219 days ago
  • RT @EU2013LT: Today #Lithuania President @Grybauskaite_LT will present #EU2013LT results to @Europarl_EN in official closing event http://t… about 219 days ago
  • Watch live at 9am (CET) presentation by @Grybauskaite_LT of #EU2013LT results @ #EP plenary session #EbS+ @EU2013LT about 219 days ago
  • RT @EC_AVService: LIVE 09h00 CET on #EbS+ EP plenary session review of the Lithuanian Presidency @EU2013LT about 219 days ago
  • @Europarl_EN plenary session review of #EU2013LT will be streamed LIVE 9:00 CET on #EbS+ about 219 days ago
  • RT @EC_AVService: LIVE 09h00 CET on #EbS+ EP plenary session review of the Lithuanian Presidency @EU2013LT about 219 days ago
  • Today #Lithuania President @Grybauskaite_LT will present #EU2013LT results to @Europarl_EN in official closing event about 219 days ago
  • RT @Leskevicius: Definite example 2 follow: #GSC "green office" campaign goes digital & offers print on demand 4 @EUCouncil meetings. Natur… about 222 days ago
  • RT @LinkeviciusL: #Vilnius becomes a synonym for #Ukraine's European integration- from my meeting w opposition MP @Poroshenko. about 223 days ago
  • RT @Grybauskaite_LT: Lithuania makes the first step in exploring space. Satellites „LitSat-1“ and „LituanicaSat-1“ were successfully launch… about 224 days ago
  • RT @LinkeviciusL: One small step for space history, a big leap for #Lithuania - 1st LT satellites take off from @NASA ! #CubeSats @Lituani… about 224 days ago
  • RT @EUCouncilPress: Congratulations to the new Greek EU Council presidency- looking forward to working together! @gr2014eu #GR2014EU about 225 days ago
  • Achievements of #EU2013LT: more credible, growing and open #Europe; infographics about 227 days ago
  • #EU2013LT achievements for credible, growing and open Europe: described, counted up and collected in one place. Here: about 230 days ago
  • RT @PRLTUN: Seeing the name of #Lithuania at the #UN #SecurityCouncil- a moment of great pride for my country about 231 days ago
  • RT @francediplo: Les succès de la présidence du conseil de l'#UE par la #Lituanie qui vient de s'achever : #EU2013LT… about 231 days ago
  • RT @Grybauskaite_LT: First day with #Euro in #Latvia. Congratulations to our #Baltic neighbours! about 232 days ago
  • RT @Grybauskaite_LT: All the success for #Greece taking over the EU Presidency! @GreekPresidency @EU2013LT @gr2014eu about 232 days ago
  • #EU2013LT over, #Lithuania is now non-permanent member of @UN Security Council. For updates, follow @LithuaniaUNNY and @PRLTUN about 232 days ago
  • RT @LinkeviciusL: Good New Year' morning #Greece! Most heartfelt wishes for successful @GreekPresidency #EU! about 232 days ago
  • RT @LinkeviciusL: Congrats #Latvia! Historic moment, our neighbors is the 18th member of € zone! Hope #Lithuania will join this family next… about 232 days ago
  • RT @LinkeviciusL: Good New Year' morning #Greece! Most heartfelt wishes for successful @GreekPresidency #EU! about 232 days ago
  • RT @EU2013LTpress: Having worked for credible, growing, open Europe #EU2013LT hands @EUCouncil Presidency to #GR2014EU. Ευτυχισμένο το... about 232 days ago
  • RT @IrelandRepBru: Congrats and job well done to @EU2013LTpress; and welcome and good luck to @gr2014eu about 233 days ago
  • Having worked for credible, growing, open Europe #EU2013LT hands @EUCouncil Presidency to #GR2014EU. Ευτυχισμένο το Νέο Έτος!... about 233 days ago
  • RT @LinkeviciusL: First, singing revolution, now- singing Presidency- concluding song by the #EU2013LT team: about 233 days ago
  • As #EU2013LT comes to a close, Perm Rep Karoblis reviews accomplishments, thanks Presidency team and partners. Watch: about 233 days ago