Discours de clôture du vice-ministre des Affaires étrangères M. Vytautas Leškevičius à la conférence « Lutte contre les crimes de haine dans l’Union européenne : donner un visage et une voix aux victimes »

15 Novembre 2013, Mise à jour, 09:23 EET
  • RSS
  • Imprimer
Loading...

Chers participants à la conférence,

Permettez-moi de rappeler les paroles d’un homme éminent Mahatma Ghandi qui a dit que « la grandeur d’une nation se mesure à la façon dont elle traite ses membres les plus faibles ». L’Union européenne a toujours été fondée sur certaines valeurs fondamentales les plus importantes et le principe de l’État de droit. Nous avons transformé ces valeurs essentielles en des engagements juridiques et nous cherchons ainsi à mettre efficacement en œuvre les engagements en matière de protection des droits de l’homme. Hélas, nous voyons de plus en plus souvent dans nos sociétés l’intolérance, voire même des crimes contre d’autres personnes fondés uniquement sur le fait que la personne est « différente ».

J’aimerais aussi me réjouir que la présidence lituanienne du Conseil de l’Union européenne ait accordé beaucoup d’attention à la protection des droits de l’homme et que le prochain travail qui l’attend soit la préparation du projet de conclusions du Conseil sur la lutte contre les crimes de haine que nous espérons adopter en décembre au Conseil « Justice et affaires intérieures ». Les discussions et idées de cette conférence contribueront pour une grande part à cet objectif. Nous attendons également le rapport de la Commission concernant la révision de la décision-cadre du Conseil du 28 novembre 2008 sur la lutte contre certaines formes et manifestations de racisme et de xénophobie au moyen du droit pénal.

Lors de la conférence, nous avons surtout concentré notre attention sur la personne à qui du mal a été fait. Aujourd’hui, nous avons discuté non seulement de la situation actuelle dans la lutte contre les crimes de haine mais aussi, ce qui n’est pas moins important, des moyens possibles pour y réagir efficacement (pas uniquement les instruments juridiques, mais aussi l’éducation) et ce qu’il est possible de mieux faire. Les nouveaux défis de la société moderne ne sont pas oubliés : la haine propagée sur Internet, etc.

Nous n’avons pas non plus oublié le contexte plus large : les crimes de haine posent une menace également pour la société ou une partie de celle-ci. Nous devons apprendre du passé lorsque, foulant aux pieds la dignité humaine, l’intolérance, la discrimination, la haine de « l’autre » et des idéologies propageant la haine ont mené aux tragédies historiques décisives d’un peuple particulier ou de groupes de personnes définis par d’autres caractéristiques.

Je souhaiterais souligner qu’il faudra des efforts réunis pas uniquement des institutions nationales pour lutter contre les crimes de haine. L’aide et les conseils de la société civile et académique sont particulièrement importants. Par conséquent, de tels événements et discussions comme ceux d’aujourd’hui sont vraiment nécessaires. Les discussions de cette conférence ont montré que nous voyons nos insuffisances et que nous ne les cachons pas ; nous voyons les défis et nous tentons de les surmonter et d’avancer.

Permettez-moi de vous remercier une nouvelle fois d’être venus et d’avoir participé avec nous à cette enrichissante conférence de deux jours.

Je vous remercie de votre attention.

Sélectionner tout

Par domaine politique

  • Affaires générales (GAC)
  • Affaires étrangères (CAE)
  • Affaires économiques et financières (ECOFIN)
  • Justice et affaires intérieures (JAI)
  • Emploi, politique sociale, santé et consommateurs (EPSCO)
  • Compétitivité (COMPET)
  • Transports, télécommunications et énergie (TTE)
  • Agriculture et pêche (AGRI)
  • Environnement (ENVI)
  • Éducation, jeunesse, culture et sport (EJC)

Calendrier des événements

Recherche Tous les événements
Précédant Suivant
Décembre 2013
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
25 26 27 28 29 30
8
14
15
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
01 02 03 04 05
De 28.11.2013 à 29.11.2013
Troisième Sommet du Partenariat oriental

S‘abonner aux actualités

À propos abonnement