L’Union européenne lutte contre l’exploitation illégale des forêts dans le monde entier

30 Septembre 2013, Mise à jour, 21:16 EET
  • RSS
  • Imprimer
Loading...
auteur: Le Conseil de l'Union européenne

Lors d’une cérémonie officielle le 30 septembre dans le bâtiment Justus Lipsius du conseil de l’UE à Bruxelles, le ministre de l’Environnement de la République de Lituanie Valentinas Mazuronis et le Commissaire européen à l’environnement Janez Potočnik ont signé au nom de l’Union européenne et de tous ses États membres un accord de partenariat volontaire entre l’Union européenne et la République d’Indonésie sur l’application des réglementations forestières, la gouvernance et les échanges commerciaux de produits du bois vers l’Union européenne.

« Je me réjouis qu’après des négociations de plus de cinq ans un accord définitif a été obtenu et signé lors de la présidence lituanienne du Conseil de l’UE. Le résultat obtenu nous oblige en tant que pays à la présidence à continuer à rechercher de bonnes solutions non seulement au sein de l’UE, mais aussi dans un contexte international plus large », a déclaré le ministre de l’environnement Mazuronis.

Dans l’accord de partenariat volontaire signé avec la République d’Indonésie, l’attention a surtout été portée sur la gestion des forêts et la garantie d’application des réglementations, et le régime d’autorisation prévu dans l’accord garantit que le bois sera produit légalement en République d’Indonésie. Il s’agit d’un engagement sérieux de ce pays pour régler le vieux problème de l’exploitation illégale des forêts. Avec l’entrée en vigueur de ce document, il faudra présenter une autorisation attestant de l’origine légale des produits du bois pour les importer de l’Indonésie dans l’UE. En préparant la mise en œuvre des exigences de l’accord, l’Indonésie a créé un système complet de surveillance de la conformité juridique qui englobe tous les aspects de la production du bois. Cet accord est le résultat d’une ferme détermination commune pour empêcher l’exploitation illégale des forêts et contribuer à un commerce du bois plus transparent.

« Le fait qu’un autre pays, dont l’UE est un des principaux marchés pour la vente du bois, rejoigne notre combat commun contre l’exploitation illégale des forêts est un événement très important aussi bien pour l’Union européenne que pour l’Indonésie », a déclaré le ministre de l’Environnement Valentinas Mazuronis après avoir signé l’accord au nom de l’UE.

Selon le ministre qui préside le Conseil « Environnement » de l’UE, l’accord signé aujourd’hui est vraiment actuel pour les acteurs importants du marché du bois produit en Indonésie, c’est-à-dire l’Allemagne, le Royaume-Uni, les Pays-Bas, la Belgique, la France, l’Espagne et l’Italie car, en appliquant des systèmes de contrôle plus stricts, l’Indonésie arrêtera la déforestation illégale et la poursuite de la dégradation de l’environnement, et elle contribuera beaucoup à la réduction du changement climatique dans le monde entier.

Des accords de partenariat volontaire similaires ont jusqu’à présent été signés avec la République du Congo, le Cameroun, la République centrafricaine et le Ghana.

Sélectionner tout

Par domaine politique

  • Affaires générales (GAC)
  • Affaires étrangères (CAE)
  • Affaires économiques et financières (ECOFIN)
  • Justice et affaires intérieures (JAI)
  • Emploi, politique sociale, santé et consommateurs (EPSCO)
  • Compétitivité (COMPET)
  • Transports, télécommunications et énergie (TTE)
  • Agriculture et pêche (AGRI)
  • Environnement (ENVI)
  • Éducation, jeunesse, culture et sport (EJC)

Calendrier des événements

Recherche Tous les événements
Précédant Suivant
Décembre 2013
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
25 26 27 28 29 30
8
14
15
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
01 02 03 04 05
De 28.11.2013 à 29.11.2013
Troisième Sommet du Partenariat oriental

S‘abonner aux actualités

À propos abonnement