l'Union européenne doit se préoccuper de la stabilité au proche orient, déclare le ministre des affaires étrangères

23 Juillet 2013, Mise à jour, 10:21 EET
  • RSS
  • Imprimer
Loading...

Les ministres des Affaires de l'Union européenne ayant décidé le 22 juillet à Bruxelles d'inscrire la branche armée du « Hezbollah » sur la liste des organisations terroristes, le ministre lituanien des Affaires étrangères Linas Linkevičius a souligné que la stabilité régionale demeurait un intérêt essentiel de l'UE, et que pour cette raison le dialogue politique avec le Liban ainsi que la fourniture d'une aide de l'UE devaient se poursuivre.

« Nous devons appeler les choses par leur vrai nom, le temps est venu de dire la vérité. Ce qu'a fait la branche armée du « Hezbollah »  dans la région et au-delà doit faire l'objet d'une réaction appropriée. Je crois que cela n'affectera pas les processus à un niveau plus large. Il faut fixer des règles et, si l'on veut un dialogue approprié, s'y tenir » a affirmé L. Linkevičius.

Tout en décidant d'inscrire la branche armée du «Hezbollah » sur la liste des organisations terroristes, le Conseil des Affaires étrangères a adopté une déclaration affirmant la poursuite par l'UE du dialogue avec les forces politiques du Liban et de la fourniture d'une aide. Le projet d'acte juridique concernant les sanctions sera élaboré par le groupe de travail des conseillers aux relations extérieures de l'UE (RELEX), que la Lituanie préside au cours de ce semestre.

Les ministres ont aussi discuté de la situation en Egypte. Le ministre lituanien des Affaires étrangères a souligné l'importance tant pour la société égyptienne que pour toute la région de la restauration le plus rapidement possible d'un processus démocratique.

« La force militaire ne peut pas être utilisée pour renverser des gouvernements élus. Cela est inacceptable et illégitime. Maintenant il est essentiel de revenir le plus rapidement possible à des procédures démocratiques et d'élire un nouveau gouvernement » a déclare L. Linkevičius.

Le processus de paix au Proche Orient a aussi été évoqué par au Conseil. Le ministre lituanien des Affaires étrangères a salué les efforts des Etats-Unis pour relancer les négociations entre Israël et l'autorité palestinienne et a souligné que l'UE devait s'associer à ce processus sans épargner aucun effort.

Les ministres européens ont aussi discuté de la préparation du Sommet du Partenariat Oriental  qui doit se tenir à Vilnius en novembre. L. Linkevičius a souligné que l'UE devait encourager activement les réformes dans les régions voisines, et que pour cette raison elle devait faire tout son possible pour que les pays signant un accord d'association et de libre-échange puissent en appliquer la plus grande partie des dispositions sans en attendre la ratification.

Sélectionner tout

Par domaine politique

  • Affaires générales (GAC)
  • Affaires étrangères (CAE)
  • Affaires économiques et financières (ECOFIN)
  • Justice et affaires intérieures (JAI)
  • Emploi, politique sociale, santé et consommateurs (EPSCO)
  • Compétitivité (COMPET)
  • Transports, télécommunications et énergie (TTE)
  • Agriculture et pêche (AGRI)
  • Environnement (ENVI)
  • Éducation, jeunesse, culture et sport (EJC)

Calendrier des événements

Recherche Tous les événements
Précédant Suivant
Décembre 2013
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
25 26 27 28 29 30
8
14
15
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
01 02 03 04 05
De 28.11.2013 à 29.11.2013
Troisième Sommet du Partenariat oriental

S‘abonner aux actualités

À propos abonnement