L’Europe cherche à moderniser la gestion du trafic aérien

17 Septembre 2013, Mise à jour, 16:36 EEST
  • RSS
  • Imprimer
Loading...
auteur: eu2013.lt

Lors de la réunion informelle des ministres des Transports et des débats à haut niveau sur le thème « Le ciel unique européen. Vision d’avenir » le 16 septembre à Vilnius, les ministres des Transports de l’Union européenne (UE) ont partagé leurs opinions sur la conception d’un ciel unique européen, garantissant une gestion sûre et efficace du trafic aérien.

« Le ciel unique européen est une des conditions d’une croissance économique européenne efficace. Afin de garantir la croissance économique de l’UE et un fonctionnement efficace du marché commun, le système européen de prestation de services de navigation aérienne doit fonctionner de manière cohérente, créant ainsi les conditions à une circulation plus facile et plus simple des marchandises, des personnes et des services », a déclaré le ministre lituanien des Transports et des Communications Rimantas Sinkevičius.

Lors des débats à haut niveau, le progrès de la réalisation du ciel unique européen a été abordé, en mettant l’accent sur les prochaines actions prévues. Les ministres des Transports de l’UE, les représentants des transporteurs aériens et les fournisseurs de services de navigation aérienne civile ont discuté des résultats dans la création du ciel unique européen et ils ont attiré l’attention sur la nécessité d’accélérer la modernisation de la gestion du trafic aérien de l’UE.

Soutenant l’initiative de ciel unique européen, les ministres ont convenu que les objectifs les plus importants du ciel unique européen restent inchangés : il est nécessaire d’améliorer la sécurité des vols, accroître les capacités de fluidité de l’espace aérien et réduire le prix des services de navigation aérienne ainsi que l’impact négatif de la pollution des avions sur l’environnement. Les représentants des transporteurs aériens, principaux utilisateurs du ciel unique européen, ont également exprimé leur avis positif et leur soutien au développement du ciel unique européen.

Selon le ministre R. Sinkevičius, lors de l’examen des nouvelles propositions sur la création du ciel unique européen, il est nécessaire de prêter attention aux intérêts tant des différents pays de l’UE que des compagnies aériennes et de tous les citoyens européens. « Malgré la diversité des opinions sur certains éléments de la récente proposition de la Commission, il est évident que la poursuite du développement du ciel unique européen est notre priorité commune à tous », a souligné le ministre.

Les principales missions et les actions stratégiques du ciel unique européen ont été formulés dans les règlements adoptés dès 2004 et complétés en 2009 : améliorer les normes existantes en matière de sécurité aérienne, augmenter l’efficacité du trafic aérien en Europe, obtenir une fluidité optimale de l’espace aérien et, autant que possible, réduire les retards des vols.

Le troisième paquet de règlements du ciel unique européen, appelé « Ciel unique européen 2 plus »  a déjà été présenté au cours de la présidence lituanienne du Conseil de l’UE.

La présidence lituanienne du Conseil de l’UE s’efforcera d’améliorer le système européen de gestion du trafic aérien et de régler le problème de sa fragmentation. Dans l’Union européenne, ce système comprend 28 administrations nationales qui surveillent plus de 100 fournisseurs de services de navigation aérienne et sont encadrées par différents systèmes et règles. À cet égard, l’Europe a un retard important sur les États-Unis qui ont un espace aérien de dimension similaire. Selon les experts, l’UE subit chaque année environ 5 milliards d’euros de pertes à cause de la fragmentation de son espace aérien. La compétitivité du système de transport aérien devrait augmenter après avoir réglé ce problème.

Le secteur de l’aviation civile a une grande importance pour l’économique européenne. Dans l’Union européenne, environ 7,8 millions de personnes travaillent dans ce secteur, et sa contribution au produit intérieur brut de l’UE atteint les 475 milliards d’euros.

Sélectionner tout

Par domaine politique

  • Affaires générales (GAC)
  • Affaires étrangères (CAE)
  • Affaires économiques et financières (ECOFIN)
  • Justice et affaires intérieures (JAI)
  • Emploi, politique sociale, santé et consommateurs (EPSCO)
  • Compétitivité (COMPET)
  • Transports, télécommunications et énergie (TTE)
  • Agriculture et pêche (AGRI)
  • Environnement (ENVI)
  • Éducation, jeunesse, culture et sport (EJC)

Calendrier des événements

Recherche Tous les événements
Précédant Suivant
Décembre 2013
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
25 26 27 28 29 30
8
14
15
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
01 02 03 04 05
De 28.11.2013 à 29.11.2013
Troisième Sommet du Partenariat oriental

S‘abonner aux actualités

À propos abonnement