Les stratégies macro-régionales dans la lutte contre le changement climatique

26 Novembre 2013, Mise à jour, 08:39 EEST
  • RSS
  • Imprimer
Loading...
C. Hedegaard. R.Šadžius | auteur: O. Posaškova

Lors de la réunion des présidents des commissions pour la protection de l’environnement et des commissions de la gouvernance de l’État et des municipalités qui a commencé au Seimas, ont lieu des discussions sur l’importance des stratégies macro-régionales de l’Union européenne, leur développement, les perspectives et la dimension environnementale.

Dans son discours de bienvenue aux participants de l’événement de dimension parlementaire de la présidence lituanienne du Conseil de l’UE, la présidente du Seimas Loreta Graužinienė s’est réjouie que les exigences environnementales parmi les plus strictes au monde soient en vigueur dans l’Union européenne. Concernant les premiers résultats de la stratégie pour la région de la mer Baltique, la présidente du Seimas a souligné qu’on avait réellement beaucoup obtenu dans ce domaine. « Actuellement, plus de 100 projets sont réalisés conformément à la stratégie pour la région de la mer Baltique, et 150 projets sont réalisés conformément à la stratégie de la région du Danube. Plus de 400 projets d’une valeur de 49 milliards d’euros sont examinés en tout », a déclaré L. Graužinienė.

Selon la présidente du Seimas, le Parlement européen doit continuer à soutenir et développer les stratégies macro-régionales au niveau européen, tandis que les parlements nationaux, qui ont les meilleures possibilités de maintenir le lien entre niveau stratégique et large public, devraient être plus actifs.

Présidant la réunion, le président de la commission pour la protection de l’environnement du Seimas Algimantas Salamakinas a souligné que la stratégie pour la région de la mer Baltique est la première stratégie macro-régionale de l’UE, destinée à résoudre les problèmes de la région de la mer Baltique et coordonner les actions des pays situés autour de la mer Baltique. Il s’est réjoui qu’après l’évaluation de la valeur ajoutée les stratégies macro-régionales de la mer Baltique et du Danube par la Commission européenne et les pays membres, d’autres stratégies seront aussi préparées : stratégies pour les mers Adriatique et Ionienne ainsi que la région des Alpes.

La Commissaire européenne chargée de l’action pour le climat Connie Hedegaard a souligné l’importance de l’intégration de la politique climatique dans les stratégies de développement régional. Elle a mis l’accent sur le fait qu’il y a des changements sans précédent dans le système climatique, c’est pourquoi d’immenses défis apparaissent. Selon C. Hedegaard, les stratégies macro-régionales peuvent aider à résoudre ses problèmes et contribuer à une valeur ajoutée dans la lutte contre le changement climatique. « Il est très important de préparer des projets qui soutiennent diverses questions environnementales dans la région de la mer Baltique, et de leur accorder une aide financière. Les stratégies macro-régionales sont déjà un instrument utile pour les pays membres de l’UE dans la lutte contre le changement climatique », a dit la Commissaire européenne.

C. Hedegaard a souligné qu’il est nécessaire de soutenir les instruments de lutte contre le changement climatique dans les régions vulnérables, par exemple, les stratégies macro-régionales peuvent être utilisées dans la lutte contre les inondations frontalières et les incendies sur les territoires frontaliers. Selon la Commissaire européenne, l’UE doit augmenter de 20 % l’aide à la lutte contre le changement climatique.
Le ministre lituanien des Finances Rimantas Šadžius a présenté aux participants à la réunion les résultats du quatrième Forum annuel de la stratégie de l’UE pour la région de la mer Baltique qui s’est tenu à Vilnius il y a deux semaines. Selon le représentant lituanien, on a discuté cette année lors du forum sur la façon de transformer les défis environnementaux de la région de la mer Baltique en opportunités pour créer des emplois, on a aussi abordé les possibilités de la région de la Baltique de contribuer à la stratégie « Europe 2020 ».

Concernant la mise en œuvre de stratégies macro-régionales efficaces, R. Šadžius a souligné l’importance des idées qui seraient utiles pour toute la région. Selon lui, la question des ressources financières est également d’actualité, car un financement propre n’est pas prévu pour les stratégies macro-régionales. Selon le ministre des Finances, le financement devrait être alloué à partir de ressources différentes : fonds européens, ressources nationales et ressources privées. « Nous devons créer des mécanismes financiers qui permettraient d’attirer un financement privé », a déclaré le représentant lituanien. R. Šadžius a appelé à utiliser plus activement les possibilités des représentants des organisations non-gouvernementales et des entreprises privées pour mettre en œuvre les stratégies macro-régionales, et les institutions européennes et les parlements nationaux à jouer un plus grand rôle.
 

Sélectionner tout

Par domaine politique

  • Affaires générales (GAC)
  • Affaires étrangères (CAE)
  • Affaires économiques et financières (ECOFIN)
  • Justice et affaires intérieures (JAI)
  • Emploi, politique sociale, santé et consommateurs (EPSCO)
  • Compétitivité (COMPET)
  • Transports, télécommunications et énergie (TTE)
  • Agriculture et pêche (AGRI)
  • Environnement (ENVI)
  • Éducation, jeunesse, culture et sport (EJC)

Calendrier des événements

Recherche Tous les événements
Précédant Suivant
Décembre 2013
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
25 26 27 28 29 30
8
14
15
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
01 02 03 04 05
De 28.11.2013 à 29.11.2013
Troisième Sommet du Partenariat oriental

S‘abonner aux actualités

À propos abonnement