Les ministres de la Défense de cinq pays ont discuté de la manière d'utiliser plus efficacement les groupes de combat de l'UE destinés à gérer les crises

06 Septembre 2013, Mise à jour, 10:39 EET
  • RSS
  • Imprimer
Loading...
auteur: A. Pliadis

Le 5 septembre, à Vilnius, les ministres de la Défense des cinq pays qui contribuent au groupe de combat de l'Union européenne (UE) le second semestre de cette année ont discuté des moyens d'utiliser plus efficacement cet instrument de réaction rapide de l'UE.

« Face à une crise n'importe quel groupe de combat, en tant que formation multinationale, représente l'ensemble de l'Union européenne, et non pas seulement les quelques pays membres dont les soldats servent à ce moment-là dans le groupe de combat. C'est pourquoi avec les ministres de la Défense du Royaume Unie, de la Lettonie, des Pays-Bas et de la Suède nous avons discuté des critères communs et acceptables pour tous les pays membres qui permettraient d'utiliser de manière plus souple cet outil de réaction rapide de l'Union européenne lors de la gestion des crises » a déclaré le ministre de la Défense Juozas Olekas.
 
Le ministre a affirmé qu'il comptait, lors de la réunion des ministres européens de la Défense à Vilnius les 5 et 6 septembre, soulever la question d'une utilisation plus souple des groupes de combat de l'UE dans la résolution des crises, car au cours du dernier semestre les pays membres de l'UE ont formulé nombre de nouvelles propositions pour une utilisation plus efficace de ces capacités militaires de l'UE.
 
« Je crois que la réunion des ministres européens sera une excellente occasion pour faire part les uns aux autres de nos positions qui, peut-être, pourraient se transformer en propositions concrètes pour le Conseil européen » a déclaré le ministre de la Défense J. Olekas.
 
L'une des priorités de la présidence lituanienne, qui a débuté le 1er juillet, dans le domaine de la sécurité commune et de la politique de défense de l'UE est de renforcer les capacités européennes de réponse aux crises.

Les groupes de combats de l'UE, complètement en service depuis 2005, n'ont pas encore une seule fois été utilisés dans une zone de crise. C'est pourquoi la présidence lituanienne du Conseil de l'UE cherche à simplifier les conditions d'envoi en opération des groupes de combat, à prolonger leur temps de service afin de diminuer les dépenses liées à leur préparation, et incitera les pays à partager de manière plus solidaire les dépenses liées à l'utilisation de ces groupes.
 
De plus, en octobre, les ministères de la Défense de la Lituanie et du Royaume Uni projettent d'organiser à Londres un séminaire international sur l'efficacité des groupes de combat de l'UE.
 
Depuis le 1er juillet, le groupe de combat européen qui sert au cours de ce semestre est composé d'environ 2000 soldats, dont près de 120 soldats de Lituanie, du bataillon d'infanterie motorisée Roi Mindaugas.
 
Si une utilisation du groupe de combat de l'UE dans une zone de crise était décidée, celui-ci serait prêt à accomplir des opérations d'aide humanitaire, de sauvetage, de maintien de la paix et de gestion de crise, à assurer un désarmement, à apporter une aide aux pays tiers en lutte contre le terrorisme, etc. Les soldats du groupe seraient prêts à rejoindre la zone d'opération en 5-10 jours à partir de leurs lieux de déploiement.
 
Les groupes de combat de l'UE sont des forces multinationales européennes de réaction rapide, prêtes à réagir rapidement à l'éclatement de crises. De même que les forces de réaction rapide de l'OTAN, les groupes de combat de l'UE sont composés d'unités militaires attribuées par les pays membres, par rotation, pour servir un trimestre.
 

Sélectionner tout

Par domaine politique

  • Affaires générales (GAC)
  • Affaires étrangères (CAE)
  • Affaires économiques et financières (ECOFIN)
  • Justice et affaires intérieures (JAI)
  • Emploi, politique sociale, santé et consommateurs (EPSCO)
  • Compétitivité (COMPET)
  • Transports, télécommunications et énergie (TTE)
  • Agriculture et pêche (AGRI)
  • Environnement (ENVI)
  • Éducation, jeunesse, culture et sport (EJC)

Calendrier des événements

Recherche Tous les événements
Précédant Suivant
Décembre 2013
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
25 26 27 28 29 30
8
14
15
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
01 02 03 04 05
De 28.11.2013 à 29.11.2013
Troisième Sommet du Partenariat oriental

S‘abonner aux actualités

À propos abonnement