Le ministre des Affaires étrangères : il faut réduire les disparités économiques dans l’Espace économique européen

20 Novembre 2013, Mise à jour, 16:10 EET
  • RSS
  • Imprimer
Loading...
auteur: Le Conseil de l'Union européenne

Le ministre lituanien des Affaires étrangères Linas Linkevičius, qui dirige la délégation de l’UE au Conseil de l’Espace économique européen (EEE) le 19 novembre à Bruxelles, a noté la nécessité de réduire ensemble les disparités économiques et sociales dans l’Espace économique européen et il a souligné la coopération de l’UE avec l’Islande, le Lichtenstein et la Norvège en matière de changement climatique et de politique énergétique.

« Il est toujours très important de réduire les disparités entre les membres de l’Espace économique européen, car la crise économique n’a fait que les accroître, notamment le chômage des jeunes. Les mécanismes financiers de l’EEE et de la Norvège sont très précieux pour réduire les disparités. Nous devons commencer au plus vite les négociations sur les nouvelles contributions financières, car les mécanismes financiers actuels arriveront à expiration le 30 avril 2014 », a déclaré le ministre L. Linkevičius.

Le ministre Linkevičius a aussi appelé à achever au plus vite les négociations sur l’adhésion de la Croatie à l’EEE afin que la Croatie puisse commencer à utiliser les avantages de l’accord EEE ainsi que les mécanismes financiers.

Le ministre a salué la nouvelle que la Norvège et l’Islande vont faire de nouvelles avancées dans la transposition des textes législatifs de l’UE relatifs aux services postaux, et la Norvège transposera également la législation européenne sur les produits pédiatriques et cherchera aussi à reconsidérer les droits de douane pour la viande et le fromage.

Le Conseil de l’EEE s’est félicité de la coopération constructive entre l’UE et les pays de l’AELE appartenant à l’EEE sur les questions du changement climatique et il a abordé les défis et les perspectives liés au cadre pour les politiques en matière de climat et d‘énergie à l'horizon 2030.

« Le rôle des pays de l’Association européenne de libre-échange qui appartiennent à l’Espace économique européen est très important dans la formation de la politique énergétique du futur. Vous avez des ressources énergétiques, une grande partie de vos besoins énergétiques est satisfaite à partir de sources d’énergie renouvelables, vous avez collecté une base de connaissances industrielles et scientifiques sur différentes questions énergétiques. Vos ressources, votre expérience et vos possibilités sont importantes non seulement pour l’Union européenne, mais aussi à l’échelle mondiale : vos choix politiques auront un impact sur l’orientation des débats globaux », a dit le ministre Linkevičius.

Lors du dialogue politique qui a eu lieu avant le Conseil, les ministres ont abordé les questions du Partenariat oriental ainsi que la situation en Syrie et en Égypte.

L’accord de l’Espace économique européen est entré en vigueur le 1er janvier 1994. Les réunions du Conseil de l’EEE, qui établissent les orientations politiques sur les questions de la mise en œuvre de l’accord EEE, ont lieu deux fois par an. Les réunions sont présidées à tour de rôle par un pays de l’UE ou un pays de l’AELE appartenant à l’EEE. L’Islande préside le Conseil de l’EEE ce semestre.

Actualités liées

Sélectionner tout

Par domaine politique

  • Affaires générales (GAC)
  • Affaires étrangères (CAE)
  • Affaires économiques et financières (ECOFIN)
  • Justice et affaires intérieures (JAI)
  • Emploi, politique sociale, santé et consommateurs (EPSCO)
  • Compétitivité (COMPET)
  • Transports, télécommunications et énergie (TTE)
  • Agriculture et pêche (AGRI)
  • Environnement (ENVI)
  • Éducation, jeunesse, culture et sport (EJC)

Calendrier des événements

Recherche Tous les événements
Précédant Suivant
Décembre 2013
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
25 26 27 28 29 30
8
14
15
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
01 02 03 04 05
De 28.11.2013 à 29.11.2013
Troisième Sommet du Partenariat oriental

S‘abonner aux actualités

À propos abonnement