Le ministre des Affaires étrangères a souligné la responsabilité du gouvernement provisoire égyptien, qui doit mettre fin aux violences et à la répression

22 Août 2013, Mise à jour, 13:22 EET
  • RSS
  • Imprimer
Loading...
auteur: Conseil de l’Union européenne

Le ministre lituanien des Affaires étrangères Linas Linkevičius a discuté avec ses homologues, lors d'une réunion extraordinaire du Conseil Affaires étrangères de l'Union européenne (CAE) à Bruxelles le 21 août, de la situation en Égypte ainsi que de l'attitude et des actions de l'UE face à la crise qui persiste dans ce pays.

Le ministre lituanien des Affaires étrangères a souligné que l'Égypte était l'un des plus importants partenaires de l'Europe dans la région de la mer Méditerranée et que l'Union européenne ne pouvait pas rester à l'écart, quand un pays de son voisinage sombre dans le chaos politique.

« La violence et les victimes humaines sont injustifiables, et les incitations à mettre fin à la violence sont demeurées jusqu'à aujourd'hui impuissantes. C'est pourquoi l'UE doit revoir sa coopération avec l'Égypte et prendre des mesures supplémentaires qui aient un impact » a déclaré L. Linkevičius.

L'un des objectifs les plus importants de l'UE est que soit mis fin le plus rapidement possible en Égypte à la violence et à la répression, que soient restaurés des processus démocratiques, la primauté du droit et le respect pour les droits de l'homme et que soit entamé un dialogue entre toutes les forces politiques.

« La seule issue à l'impasse actuelle, c'est un processus de réconciliation fondé sur des normes démocratiques et associant toutes les forces politiques du pays. L'Union européenne peut et doit le soutenir. Une responsabilité particulière revient au gouvernement provisoire pour stabiliser la situation dans le pays » a affirmé le ministre lituanien des Affaires étrangères.

Au cours de la réunion le CAE a adopté des conclusions, par lesquelles l'UE condamne fermement les accès de violence dans le pays, incite tous les Égyptiens à interrompre les violences et les provocations, à instaurer un processus démocratique par le dialogue entre tous les partis politiques, en tenant compte des attentes légitimes des Égyptiens. L'Union européenne suivra attentivement la situation dans le pays et reverra en conséquence les conditions d'attribution de son aide à l'Égypte. L'aide à la société civile ne sera pas interrompue. Les pays membres de l'UE ont décidé de suspendre les licences d'exportation pour les équipements et les armements qui peuvent être utilisés pour la répression intérieure.
 

Sélectionner tout

Par domaine politique

  • Affaires générales (GAC)
  • Affaires étrangères (CAE)
  • Affaires économiques et financières (ECOFIN)
  • Justice et affaires intérieures (JAI)
  • Emploi, politique sociale, santé et consommateurs (EPSCO)
  • Compétitivité (COMPET)
  • Transports, télécommunications et énergie (TTE)
  • Agriculture et pêche (AGRI)
  • Environnement (ENVI)
  • Éducation, jeunesse, culture et sport (EJC)

Calendrier des événements

Recherche Tous les événements
Précédant Suivant
Décembre 2013
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
25 26 27 28 29 30
8
14
15
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
01 02 03 04 05
De 28.11.2013 à 29.11.2013
Troisième Sommet du Partenariat oriental

S‘abonner aux actualités

À propos abonnement