La séance solennellement à l’occasion de la présidence lituanienne du Conseil de l’Union européenne

08 Juillet 2013, Mise à jour, 08:21 EEST
  • RSS
  • Imprimer
Loading...

Le 4 juillet 2013, le Seimas a solennellement ouvert la présidence lituanienne du Conseil de l’Union européenne. Selon la Présidente de la République de Lituanie Dalia Grybauskaitė, ayant prononcé un discours à cette occasion festive, la présidence lituanienne du Conseil de l’UE prouvait que la Lituanie était un membre de l’Union européenne à qui l’on faisait confiance et qui avait les mêmes droits que les autres 27 États membres.

« La Lituanie commence sa présidence dans le contexte d’une situation économique toujours complexe en Europe. Le chômage n’a jamais été aussi élevé, surtout celui des jeunes, aussi bien en Lituanie que dans d’autres pays européens. Une attention particulière sera donc accordée pour résoudre ce problème. Il faut continuer à faire des efforts pour assurer la stabilité financière à long terme en la combinant avec des mesures de relance économique et des réformes structurelles », a déclaré la chef de l’État.

Mme la Présidente a estimé que l’Union européenne devait avancer peu à peu mais d’un pas déterminé, afin d’achever le marché intérieur de l’énergie et de parvenir à un accord sur la politique énergétique extérieure de l’Union européenne.

« La Lituanie préside le Conseil de l’UE, mais les initiatives et les actions concrètes doivent être engagées aussi bien par toutes les institutions de l’UE que par les États membres », a déclaré la dirigeante lituanienne D. Grybauskaitė.

Le Président du Seimas Vydas Gedvilas, a souligné dans son discours que tout au long du deuxième semestre 2013, la Lituanie serait responsable de l’ordre du jour de l’Union européenne et devrait examiner les questions qui touchaient tous les Européens.

« Le parlement lituanien a déjà commencé à mettre en œuvre le programme de la présidence lituanienne qui s’annonce dynamique et ambitieuse. Neuf réunions de la dimension parlementaire, dont trois conférences interparlementaires de haut niveau, auront lieu au Seimas. L’accent sera mis sur les priorités suivantes : le renforcement de la sécurité énergétique, la mise en œuvre efficace de la stratégie de l’Union européenne pour la région de la mer Baltique, le rapprochement entre l’Europe et ses voisins orientaux et la protection des frontières extérieures de l’Union européenne », a affirmé le dirigeant du Seimas. Selon M. Gedvilas, la présidence du Conseil de l’Union européenne présentait pour la Lituanie une opportunité de faire preuve de sa capacité d’agir face aux défis complexes et de réaffirmer sa présence en Europe.

M. Seán Barrett, Président du Dáil Éireann (chambre basse du parlement irlandais), a noté que, célébrant son 40e anniversaire au sein de l’UE et ayant assuré sa 7e présidence tournante, l’Irlande avait l’honneur de passer le relais de la présidence à un pays qui se voyait à la barre de l’UE pour la première fois dans son histoire. M. Barrett a souhaité beaucoup de succès pour la Lituanie, qui conduira sa première présidence au moment qui nécessitera une forte présence des leaders pour mener à bien ses processus législatifs et politiques.

Mme Ene Ergma, Présidente du Riigikogu (parlement estonien), a remarqué que malgré de nombreuses présidences réussies de ses voisines la Finlande et la Suède, la présidence lituanienne était exceptionnelle pour l’Estonie à bien des égards. La dirigeante du parlement estonien a estimé que le partenariat au sein de l’Union européenne avait engendré de nouvelles formes de coopération entre les États baltes et avait donné un nouvel élan à leur coopération.

« Les présidences lituanienne, lettonne et estonienne, se succédant presque, nous, les États baltes, peuvons profiter de cette proximité afin d’assurer une certaine continuité de nos projets communs majeurs qui nous tiennent à cœur », a déclaré Mme Ergma, tout en soulignant que les priorités de la présidence de la Lituanie étaient très importants pour toute l’Europe et devaient être prises en compte immédiatement.

M. Josip Leko, Président du Sabor (parlement de Croatie), dont le pays vient de rejoindre l’Union européenne le 1er juillet, a déclaré que l’Europe restait l’un des meilleurs endroits pour y vivre et l’UE - l’une des organisations politiques et économiques les plus prestigieuses dans le monde. « Nous avons toujours voulu une société fondée sur les valeurs chères à l’Union européenne et à ses États membres, une société respectueuse des droits de l’homme, des principes du marché libre et de l’État de droit, ainsi que des droits des minorités », a assuré le chef du parlement de Croatie. Il a souligné que la victoire de la Croatie était aussi celle de tous les États membres qui ont toujours été à ses côtés.

Mme Solvita Āboltiņa, Présidente de la Saeima de la République de Lettonie, a souhaité plein succès à la Présidence lituanienne et a noté que cette expérience permettrait à la Lituanie de tirer d’importantes leçons et que ses résultats profiteraient à tous les Européens et au-delà de l’Europe.

Selon M. Bogdan Borusewicz, Président du Sénat, la Lituanie était le quatrième nouvel État membre à conduire l’UE après la République tchèque, la Hongrie et la Pologne.

« Il n’y a plus de doutes quant à la capacité de nouveaux États membres de faire face aux nouveaux défis. La division entre les nouveaux et les anciens pays de l’UE n’existe plus », a-t-il déclaré. M. Borusewicz a estimé que les futures présidences lettonne et estonienne étaient des preuves de changements extraordinaires.

Le vice-président du Parlement européen Othmar Karas a exprimé la conviction du Parlement européen que la Lituanie saurait faire un bon médiateur au cours de sa présidence et qu’elle réserverait au Parlement européen un rôle d’un partenaire à part entière dans les négociations. M. Karas, s’exprimant au nom du Parlement européen, s’est félicité de l’engagement de la présidence lituanienne d’accomplir des progrès en matière législative.

« Nous sommes également convaincus que les Lituaniens sauront orchestrer les négociations en mettant à profit son expérience acquise en matière de résolution des questions majeures. Nous n’avons aucun doute que cette présidence et notamment le troisième Sommet du Partenariat oriental de Vilnius au mois de novembre laissera une empreinte lituanienne sur la coopération de l’Union européenne avec ses partenaires de l’Est ».

Le vice-président du Seimas en charge de l’organisation des événements de la dimension parlementaire de la présidence lituanienne, Petras Auštrevičius, a noté que la dimension parlementaire de la présidence lituanienne du Conseil de l’UE témoignait de l’implication des parlements nationaux dans les affaires de l’Union.

« Je suis convaincu que les parlements nationaux des États membres doivent garder leur rôle actif dans la prise de décisions en matière de politique européenne, continuer à initier des débats publics et à former l’opinion publique », a expliqué M. Auštrevičius.

La séance solennelle du Seimas a réuni le Premier ministre Algirdas Butkevičius, les membres de son Gouvernement, les anciens chefs d’État, le président de la Cour constitutionnelle Kęstutis Urbaitis, les députés, les signataires de l’Acte d’Indépendance du 11 Mars, les eurodéputés lituaniens, les chefs des missions diplomatiques étrangères, la délégation de la commission en charge des affaires de l’Union du Bundestag allemand, le vice-maréchal du Sejm (chambre basse du parlement polonais) Eugeniusz Tomasz Grzeszczak et d’autres personnalités.

Sélectionner tout

Par domaine politique

  • Affaires générales (GAC)
  • Affaires étrangères (CAE)
  • Affaires économiques et financières (ECOFIN)
  • Justice et affaires intérieures (JAI)
  • Emploi, politique sociale, santé et consommateurs (EPSCO)
  • Compétitivité (COMPET)
  • Transports, télécommunications et énergie (TTE)
  • Agriculture et pêche (AGRI)
  • Environnement (ENVI)
  • Éducation, jeunesse, culture et sport (EJC)

Calendrier des événements

Recherche Tous les événements
Précédant Suivant
Décembre 2013
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
25 26 27 28 29 30
8
14
15
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
01 02 03 04 05
De 28.11.2013 à 29.11.2013
Troisième Sommet du Partenariat oriental

S‘abonner aux actualités

À propos abonnement