La présidence lituanienne a obtenu un accord pour une meilleure préparation et réaction en cas de catastrophe

10 Octobre 2013, Mise à jour, 10:22 EEST
  • RSS
  • Imprimer
Loading...
auteur: Reuters/Scanpix

Lors du Comité des représentants permanents (COREPER) le 9 octobre à Bruxelles, les États membres de l’Union européenne se sont mis d’accord sur le Mécanisme de protection civile de l’Union qui permettra de garantir une plus grande sécurité de la société. L’objectif de ce texte législatif est d’améliorer l’efficacité de la prévention, de la préparation et de la réaction aux catastrophes naturelles et aux catastrophes provoquées par l’homme dans l’Union européenne et hors de ses frontières, et de garantir une aide plus juste et de meilleure qualité en utilisant efficacement les fonds octroyés.

« Il s’agit du résultat des capacités de négociation irréprochables de l’équipe de la présidence, grâce auquel la sécurité des citoyens de l’Union européenne s’améliorera. Ce texte législatif est lié au budget pluriannuel de l’Union européenne et nous espérons que cet accord stimulera les négociations pour d’autres textes législatifs », a déclaré le président du Comité des représentants permanents l’ambassadeur Raimundas Karoblis.

L’instrument financier actuel de la protection civile expirera en fin d’année. Le nouveau texte législatif assurera le financement des activités du Mécanisme de protection civile de l’Union pour la prochaine période de sept ans qui commencera le 1er janvier 2014. La continuité des initiatives actuelles de protection civile sera ainsi garantie.

Après cet accord au Comité des représentants permanents, le Conseil attend les résultats positifs du vote à la session plénière du Parlement européen.

Informations supplémentaires :
 
Le Mécanisme de protection civile de l’Union formule une conception commune sur les risques et les moyens de les surmonter efficacement. Une politique de prévention est définie, elle est liée à des actions de préparation et de réaction. La nécessité est déterminée pour assurer une planification de la réaction aux catastrophes, les conditions sont créées pour envoyer plus vite les forces de secours et les utiliser plus efficacement, ainsi que garantir l’unité de la coordination politique et opérationnelle, augmentant ainsi la visibilité des actions de l’Union européenne.
 
Ces mesures comprendront la création de forces européennes de réaction aux situations extrêmes en formant un groupe volontaire de forces d’assistance des pays membres, les lacunes des capacités de réaction seront déterminées. On continuera de développer les capacités de réaction (experts, modules, autres capacités de réaction), la base des connaissances et la compétence des spécialistes seront améliorées. L’actuel Centre d’observation et d’information sera renforcé et restructuré en Centre de coordination de la réaction aux catastrophes fonctionnant sans interruption (24/7). Un transport plus efficace et mieux coordonné de l’aide vers les pays touchés sera également assuré.

Sélectionner tout

Par domaine politique

  • Affaires générales (GAC)
  • Affaires étrangères (CAE)
  • Affaires économiques et financières (ECOFIN)
  • Justice et affaires intérieures (JAI)
  • Emploi, politique sociale, santé et consommateurs (EPSCO)
  • Compétitivité (COMPET)
  • Transports, télécommunications et énergie (TTE)
  • Agriculture et pêche (AGRI)
  • Environnement (ENVI)
  • Éducation, jeunesse, culture et sport (EJC)

Calendrier des événements

Recherche Tous les événements
Précédant Suivant
Décembre 2013
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
25 26 27 28 29 30
8
14
15
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
01 02 03 04 05
De 28.11.2013 à 29.11.2013
Troisième Sommet du Partenariat oriental

S‘abonner aux actualités

À propos abonnement