La Lituanie et quelques autres pays encourageront la coopération entre les partenaires orientaux et l’UE en matière de défense avec le Fonds fiduciaire qui doit être créé

20 Novembre 2013, Mise à jour, 13:22 EEST
  • RSS
  • Imprimer
Loading...
auteur: Le Conseil de l'Union européenne

La Lituanie, la Grande-Bretagne, la France et la Hongrie ont décidé de créer un Fonds fiduciaire qui contribuera au financement de la participation des partenaires orientaux de l’Europe dans l’activité de la politique de sécurité et de défense commune (PSDC). Le ministre lituanien de la Défense J. Olekas en a informé les ministres des Affaires étrangères et de la Défense de l’UE lors de la réunion du Conseil des affaires étrangères de l’UE qui a eu lieu les 18 et 19 novembre à Bruxelles.

La création d’un tel fonds est une des missions de la présidence lituanienne pour renforcer la coopération pratique avec les partenaires orientaux. D’autres pays se joindront à ce fonds à l’avenir.

« Il s’agit d’une interaction mutuellement utile : les partenaires donnent plus de possibilités à l’Europe, et l’Europe plus de possibilités aux partenaires. La coopération des partenaires orientaux avec l’UE dans le domaine de la sécurité et de la défense s’est intensifiée comme jamais. Pour une grande part, c’est le résultat des efforts constants et orientés de la Lituanie. J’espère que les chefs d’État européens noteront l’importance de la coopération avec les partenaires et souligneront le rôle de l’Union européenne pour garantir la sécurité dans le voisinage », a déclaré le ministre J. Olekas lors de la session commune des ministres des Affaires étrangères et de la Défense.

Après le Conseil des affaires étrangères, auquel il participait, le ministre J. Olekas a également souligné que les priorités de la Lituanie en matière de PSDC se reflètent bien dans le projet de conclusions du conseil des ministres. S’appuyant sur ces conclusions, le président du Conseil européen Herman Van Rompuy fera des propositions sur les thèmes dont devraient discuter les chefs d’État européen qui se réuniront en décembre.

« Je me réjouis qu’en discutant avec les ministres des Affaires étrangères et de la Défense de l’UE nous ayons convenu de la nécessité de coopérer plus étroitement avec les partenaires dans les domaines de la sécurité et de la défense et cela est inscrit dans le projet de conclusions de la réunion », a dit le ministre lituanien de la Défense J. Olekas à la fin du Conseil.

J. Olekas a souligné, en tant que résultat important du Conseil des affaires étrangères, le fait que la dimension de sécurité énergétique a été inscrite parmi les nouveaux défis de sécurité dans ses conclusions. Le ministre s’est aussi réjoui de l’accord obtenu pour initier des consultations pour la préparation d’une stratégie d’efficacité énergétique dans le domaine de la défense.

« L’efficacité énergétique réduit les coûts, réduit le risque dans les opérations internationales et, de cette façon, augmente l’efficacité militaire. Par ailleurs, l’objectif d’une plus grande efficacité énergétique encouragerait l’innovation technologique et la création de nouveaux emplois. L’expérience et les connaissances du centre d’excellence de l’OTAN pour la sécurité énergétique qui est en activité en Lituanie pourraient être utilisées pour renforcer la coopération entre l’UE et l’OTAN en matière de sécurité énergétique », a dit le ministre J. Olekas.

La Lituanie soutient activement avec d’autres pays de l’UE la réactualisation de la stratégie de sécurité de l’UE et propose que cette réactualisation soit initiée lors du Conseil européen qui se tiendra en décembre.

Participant à la session des ministres de la Défense sur les opérations internationales de l’UE, J. Olekas a exprimé son accord pour la prolongation de la mission ATALANTA, sous la direction européenne, de lutte contre la piraterie et les attaques armées en mer près des côtes de la Somalie jusqu’en 2016.

Le ministre lituanien de la Défense a également informé les représentants des pays de l’UE sur l’intention de la Lituanie de se joindre à un des principaux projets européens de développement des capacités visant à renforcer les capacités nationales de cyberdéfense. Il est prévu d’organiser des formations et des exercices communs en cyberdéfense pour mettre en œuvre le projet.

Actualités liées

Sélectionner tout

Par domaine politique

  • Affaires générales (GAC)
  • Affaires étrangères (CAE)
  • Affaires économiques et financières (ECOFIN)
  • Justice et affaires intérieures (JAI)
  • Emploi, politique sociale, santé et consommateurs (EPSCO)
  • Compétitivité (COMPET)
  • Transports, télécommunications et énergie (TTE)
  • Agriculture et pêche (AGRI)
  • Environnement (ENVI)
  • Éducation, jeunesse, culture et sport (EJC)

Calendrier des événements

Recherche Tous les événements
Précédant Suivant
Décembre 2013
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
25 26 27 28 29 30
8
14
15
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
01 02 03 04 05
De 28.11.2013 à 29.11.2013
Troisième Sommet du Partenariat oriental

S‘abonner aux actualités

À propos abonnement